Citerne.jpg

Parce que l’eau potable est une denrée qui se raréfie (et pour ceux qui s’en fichent, parce qu’on la paie aussi), j’ai acquis pour quelques euros un réservoir d’eau de pluie sur un site d’enchères en ligne. Il a suffit de le raccorder à la gouttière pour récupérer l’eau qui tombe sur le toit de la chambre. Après l’ajout d’un petit robinet trouvé au magasin de bricolage, le premier arrosoir était rempli !

Incroyable, ce que l’on récupère sur une surface si limitée : depuis lors, je n’ai plus jamais dû utiliser de l’eau du robinet (et j’en ai quand même “quelques” plantes). Je vide la citerne et la nettoie une fois par an.